Download full-text PDF

Toe Black Pointed Tabor Boots 050 US 8 Tahari Dress qax7SU

Article (PDF Available) with128 Reads
Content uploaded by Robert L Beauregard
Système standardisé pour la p roduction de maisons usinées :
Phase 1- Revue de littératu re
Robert Beauregard
et
Marc Lapointe
Mars 2004
Rapport
V2W
-UL5-2004-01
Chaire industrielle sur les bois d’ingénierie structuraux et d’apparence (CIBISA),
Consortium de recherche sur les affaires électroniques dans l' industrie des produits forestiers
Université Laval, Québec, Canada
© Cibisa, [email protected]
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 1
Système standardisé pour la prod uction de maisons usinées* :
Phase 1- Revue de littérature
Robert Beauregard
1
et Marc Lapointe
1
* Ce projet de recherche est principalement financé par le programme Valeur au bois du
Service Canadien des forêts du Ministère des Ressources Naturelles du Canada et inclut, en
plus des auteurs, l’équipe de recherche suivante: Sophie D’Amours
1
, Alexander Salenikovich
2
et Katherina Beck
2
.
(1)
Université Laval, CIBISA, Consortium de recherche [email protected], CENTOR et CRB
(2)
Université Laval, CIBISA et CRB
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 2
TABLE DES MATIÈRES
1. L’industrialisation de la construction résidentielle..................................................................... 3
2. La production de masse sur mesure............................................................................................ 4
3. La participation du client en construction résidentielle............... ............................................... 6
4. La modularité en construction résidentielle ............................................................................... 9
5. Le développement de produits pour la production de masse sur mesure ................................. 11
6. L’intégration technologique des entreprises manufacturières ................................................. 12
7. L’intégration technologique en construction ............................................................................ 14
8. Le développement des systèmes d’information manufacturière .............................................. 17
9. Développement des systèmes d’information en construction ..................................................1 9
10. Conclusion ............................................................................................................................ 21
11. Bibliographie ........................................................................................................................ 2 2
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 3
1. L’industrialisation de la construction résidentielle
Schuler et Adair (2003) o bservent que le processus d’industriali sation de la construction résidentielle
s’intensifie en Amérique du Nord principalement pour compenser l e manque de main d’ œuvre sur les
chantiers causé par une p opulation vieillissante. Cette industrialisation signifie qu’une p lus grande
part des composantes (poutrelles, fermes de toit, mur p anelisés) d’une maison sera préfabriquée en
usine pour être livrées sur le chantier pour l’installation. La préfabrication ouvre la voie à des
méthodes de production manufacturière en construction résidentielle. Ce type und 1514 Microsoft Ersatz Touch Montage Digitizer Bildschirm pro Oberfläche 1 tY4Tqde construction
bénéficie des avantages de procédés industriels ce qui résulte en de meilleurs : contrôle de la qualité,
prestation service et coûts.
Les auteurs notent aussi la tendance sur les marchés pour un e plus g rande personnalisation des
produits. Ceci pousse le secteur de 571PG Display Montage Digitizer Touch V5 Acer Verkäufer Aspire UK ZaqOOzla construction résidentielle vers un produit industrialisé fait sur
mesure. La clé d’une maison sur mesure à prix abordable est, selon ces deux auteurs, dans
l’utilisation d e modules interchangeables (systèmes de mur en panneaux, de plancher et de toits) qui
permettent de varier les modèles à la demande du client. Les systèmes de construction dits ouverts
répondraient à de telles exigences d’intégration, en pe rmettant l’assemblage de composants issus de
différents processus manufacturiers, à la condition de concevoir et diffuser largement des méthodes
de standardisation appropriées.
Des avantages concurrentiels apparaissent po uvoir provenir d’une s tandardisation accrue d es
composantes, des processus et de l’ information. Celle-ci peut potentiellement apporter d es outils de
pilotage plus performants et une meilleure coordination des processus. Pour beaucoup d' industries,
une telle combinaison de standardisation et de Yoga Replacement For Screen 14 3 80JH000PUS LED Lenovo 14 Assembly Digitizer wxHpx0Taqpréfabrication a résulté en une capacité d' exploiter de
nouvelles techniques pour développer et déployer de nouveaux équipements pour améliorer la
productivité et la qualité (Barlow et al., 2003).
En terme de productivi té, le Conseil de la science et de la technologie du Québec (CST, 2003) relate
que les systèmes de construction résidentielle indu strialisée du Québec, et la sit uation est la même
ailleurs au Cana da, ne sont pas parvenus, co ntrairement au Japon et à la Suède, à dépasser US Tabor Dress 050 Tahari Black Toe 8 Boots Pointed les
volumes produits par les méthodes traditionnelles. La complexité du processus de construction, liée à
la mult itude d e besoins que doit satisfaire le produit fin i, apparaît comme un obstacle important à
l’effort de standardisation en préfabrication en construction résidenti elle et à l’atteinte d’une
production à haut volume. Toutefois, toujours selon le CST (2003), de no uvelles conditions du
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 4
marché semblent maintenant favorables à une plus grande utilisation des systèmes préfabriqués.
Parmi celles-ci on compte le besoin d’améliorer la productivité, des exigences croissantes en matière
de garantie de qualité et de d éveloppement durable, la pénurie de main-d’oeuvre qualifiée dans les
pays industrialisés et l’o uverture des marchés à l’exportation. Cette piste de développement rejoint
celle de SECOR (2000) qui suggère d e plus, que les constructeurs devront être plus innovateurs dans
leur utilisation des technologies de la construction et des processus de gestion du réseau de valeur.
2. La production de masse sur mesure
Cette réorganisation de la construction résidentielle vers des systèmes de préfabrication à haut
volume apparaît liée à la nécessité du développement d’approches manufacturières d ites de « mass
customization » ou encore production de masse sur mesure (PMM). La justification du
développement des systèmes de PMM vient de trois tendances fon damentales (Da Silveria et al.,
2001). D' abord, la flexibilité des nouvelles technologies de fabrication et d' information permet à d es
systèmes de production de fournir une variété plus élevée à un coût inférieur. En se cond lieu, il y a
une demande croissante pour la v ariété des produ its et pour leur personnalisation ( Schuler et Ada ir
2003). Cette demande en variété impose de détecter des niches de marché beaucoup plus spécifique s
que les segmentations traditionnelles des marchés de masse. Finalement, le racourcissement du c ycles
de vie des produits et l’expansi on de la concurrence dans un contexte de mondialisation ont causé la
perte de plusieurs industries de production de masse, augmentant le beso in de stratégies de
production concentrées sur les clients.
En PMM, une en treprise peut rejoindre les clients sur les marchés de masse mais doit les traiter de
façon individuelle. Les produits et services sont conçus sous des conditions de produits de masse
mais adaptés au consommateur individuel par effet d’agilité, de flexi bilité et d’intégration des
processus. La flexibilité manufacturière repose s ur les avancées de l a technologie et de la gestion
pour arriver à produire à faibles coûts non pas par économie d’échelle comme en production de
masse, mais par économie de portée, c’est-à-dire: “…the application of a single process to produce a
greater variety of products or services more cheaply and more quickly”(Pine, 1993).
Les avancées en gestion sont importantes pour acquérir la flexibilité nécessaire à la variété de
produits issus d’une PMM. Le développement de techniques telles que de la livraison juste-en-temps,
les techniques de produc tion au plus j uste ( lean production), l es équipes interfonctionnelles ( Kaizen)
et autres, incorporent quatres innovations (Pine, 1993):
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 5
- la livraison juste-en-temps et l’utilisation de matériaux et composants qui éliminent les erreurs
de processus et réduisent la tenue d’inventaire et les coûts associés ;
- la réduction des temps de mise en place (setup times) et de réinitialisation (changeovers) qui
diminuent directement la taille des lots et les coûts de la variété de produits.
- la compression des cycles dans tous les processus de la chaîne de valeur, qui élimine le
gaspillage et accroît la flexibilité et la capacité de réponse tout en diminuant les coûts ;
- la production sur commande au lieu de sur prévision, qui diminue les coûts d’inventaire,
élimine les ventes sur liquidation et assure l’i nformation nécessaire pour une adaptation aux
individus.
Ces avancées en gestion sont nécessaire s à une intégration des technologies pour l’obtention des
économies de portée . Toutefois, le but de la présente étude est d’abord de valider le rôle des
technologies dans la préfabrication des maisons de même que les possibilités d’intégration. Les
applications des modes de gestion ne seront donc pas traitées directement par cette étud e. Comme o n
le verra plus loin, l’adaptabili té des nouveaux matériaux permet une plus grande variété et des c ycles
de développement raccourcis. L ’application des nouvelles technologies de f abrication renforce les
capacités du système manufacturier et la PMM en rendant économique la production d’une plus
grande variété.
Chandra et Kamrani (2003) soulignent les difficultés d’ap plication de la PMM où les objectifs
prioritaires du consommateur subju guent ceux du manufacturier. Premièrement, la personnalisation
du produit demeure sujette aux faisabilités technique, économique et opérationnelle. Ensuite, les
processus manufacturiers doivent être configurés à un lot de produits, allant parfois à la p roduction à
l’unité comme dans l’industrie de la construction, de façon à concilier les coûts et le temps de
production. Finalement, la variété offerte de produits impose des contraintes sur le temps d’arrivée
sur le marché, les coûts et le paramétrage des systèmes de production.
La transition entre une fabrication traditionnelle et la PMM passe par deux chemins. Pour un, les
fabricants d e produits de masse impliquant le client ve rs la fin du processus de fabrication pour
personnaliser le produit, chemin emprunté par le secteur automobile. L' autre chemin est celui des
fabricants sur mesure qui maintiennent les clients impliqués dès les premières étapes de la conception
et de la production mais qui adoptent des méthodes tell es que la modularité pour réduire leurs délais
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 6
de livraison jusqu’au niveau des fabricants de pro duits de masse (Pine, 1993). Ce dernier chemin est
celui qui s’impose pour l’industrie de la construction préfabriquée.
Pine (1993) suggère cinq méthodes pour réaliser la PMM:
- personnaliser les services entourant des produits et services standard ;
- concevoir des produits et services personnalisables;
- permettre la personnalisation au point de livraison;
- réduire les temps de réponse du réseau de valeur ;
- et développer la modularité des composants pour personnaliser les produits et services.
Ces méthodes génériques pour réaliser une PMM so Tahari Boots Dress US Toe 050 8 Tabor Pointed Black nt sujettes à plusieurs adaptations à travers les
secteurs industriels elles ont été appliquées. Les analyses développées en appui à ces méthodes
considèrent en général deux éléments critiques dans l’adoption de la PMM : la participation d u client
et la modularité des produits et services (Montreuil et Poulin, 2002). Le premier but de notre étude est
d’évaluer le p otentiel d’application de la PMM à la préfabrication en construction résidentielle en
fonction de la participation du client et de la modularité des composants. Le deuxième but sera
d’évaluer le rôle que pourraient jouer les nouvelles technologies de l' information et des
communications (NTIC), dans le secteur de la préfabrication de maisons à o ssature de bois, dans l e
but d’en arriver à des systèmes de production permettant d’intégrer une variété plus élevée à un coût
inférieur.
3. La participation du client en construction réside ntielle
Lampel et Mintzberg (1996) co nfirment que les possibilités de personnalisation sont fonction de la
participation de client dans la chaîne de valeur. Ils proposent un continuum de cinq st ratégies en
fonction des approches de perso nnalisation et d e standardisation aux fonctions de l’entreprise
chaque niveau implique différentes configurations de proce ssus (de standard à sur mesure) ; de
produits (de commodité à unicité) ; et de transaction client (de générique à personnalisée). La
personnalisation implique les activités plus près du marché et remonte en amont du système de
production jusqu’à la conception du produit. À l’inverse, la standardisation part d’une conception
fondamentale et s’étend pro gressivement vers la fabrication, l’asse mblage et la distributi on. Ces deux
approches génèrent un continuum de stratégies présentées en Figure 1.
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 7
Le positionne ment du point de découplage qui sépare la fabrication finale basée sur des commandes
de client de la fabrication initiale b asée s ur la planification génère un éventail de config urations
d’entreprises. La taxonomie est donc réalisée en dis tinguant plus spécifiquement deux dimensions, à
savoir si les produits sont faits sur commande et la quantité de traitement faite après avoir obtenu une
commande. Les produits sur mesure, peu importe le degré de personnalisation, ne peuvent qu’être
fabriqués ou du moins finis que sur commande ( assemble-to-order, ATO; make-to-order, MTO ;
engineer-to-order, ETO ). Ceci est différent des produits finis réalisés suivant des prévisions
permettant d’anticiper la demande et la commande du client est f inalement comblée par le stock
en inventaire ( ship-to-stock, STO ; make-to-stock, MTS).
Les stratégies ATO se so nt avérées particulièrement efficaces dans l ' industrie de l' électronique, où le s
cycles de vie de produit d iminuent constamment, imposant des exigences croissantes selon les
besoins du client alors que la concurrence génère une réduction des prix. La stratégie est dans ce c as-
ci de con figurer la p ersonnalisation du produit aussi tard que possible dans le système de production.
Le but est de livrer les montages partiels standardisés au point de découplage entrent en jeu les
spécifications des clients pour configurer un p roduit final personnalisé au fur et à mesure des
variations de la demande. La strategie « assemble-to-order » est caractéristique de la PMM . E lle
représente un compromis pour contrevenir au risque d' obsolescence des stocks suivant des délais de
production.
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 8
Figure 1 : Un continuum de stratégies (adapté de Barlow et al. 2003)
Considérant l’application de telles approches aux processus, aux produits et aux transactions, Lampel
et Mintzberg (1996) situent la construction résidentielle au niveau des industries à stratégie de
personnalisation adaptée ( tailoring industries). Une compagnie applique une personnalisation adaptée
quand elle présente un prototype à un acheteu r potentiel et l’adapte selon les besoins et désirs du
client. En suivant la Figure 1, on voit q ue la personnalisation adaptée remonte de la distribution, à
l’assemblage et à la fab rication, mais ne US Boots 050 Toe Pointed Dress 8 Tabor Tahari Black se r end pas à la conception. La personnalisation adaptée est
caractérisée par le cas du tailleur qui présente des standards de tissus et de coupes pouvant s ’adapter
au goût et au physique du client et où le client revient après achat pour l’ajustement des tailles.
Design
Fabrication
Assemblag
e
Ship-to-
stock
Faible choix
coûts et délais de
livraison faibles
Distribution
Design
Fabrication
Assemblage
Make-to-
stock
Choix limité
Distribution de
produits
Distribution
Design
Fabrication
Assemble-to-order
Compromis entre les
délais de production,
et les choix.
Retardement selon le
choix d’options du
consommateur
Distribution
Design
Fabrication
Assemblage
Make-to-order
Choix élevé.
Fabrication
basée sur un lot
de composants
standardisées
Distribution
Desig
n
Fabrication
Assemblage
Engineer-to-order
Choix infini
Coûts et délais de
production élevés
Distribution
Standardisation
Personnalisation
Configuraitons
Standardisation
pure
segmentée
personnalisée
Personalisation
ajustée
Personalisation
pure
Assemblage
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 9
Dans la construction r ésidentielle, la stratégie dominan te est la p ersonnalisation adaptée tant au
niveau du processus q u’au niveau du produit et de la transaction. Les vendeurs p ersonnalisent les
transactions pour permettre un apport important du client, principalement autour d es changements
périphériques à la conception et parfois a ux conditions de livraison, de service après-vente. Au
niveau d es processus, un assemblage manuel ( craft assembly) modifie le devis central standard en
produit dédié. La str atégie peut d ériver v ers la pu re p ersonnalisation qu and les vend eurs font af faire
avec des acheteurs en position de force, capables d’imposer leur propre conception.
La personnalisation pure peut également être représe ntative du contexte de la préfabrication de
maisons résidentielles. Suivant Toe Tabor Black US 8 050 Tahari Dress Boots Pointed la figure 1, la personnalisation pure remonte la contributi on du client
jusqu’à la conception, qui correspond au travail des architectes. Cette personnalisation pure se
rencontre également, à plus grande envergure, dans la catégorie des méga-projets tels que des projets
en aérospatial e ou les Jeux Olympiques. La polarisation entre vendeur et acheteur s’est alors effritée
et elle laisse place à un partenariat où chacun est impliqué dans la prise de décision sur tout le
processus.
Barlow et al. (2003) indiquent que les constructeurs de maison préfabriquée au Japon ont adopté des
techniques Build-to-Order (équivalent de Engineer-to-Order) comprenant la standardisation, la
préfabrication et une gestion appropriée de la chaîne de valeur pour fournir des niveaux élevés de
personnalisation des maisons. Ils démontrent que la PMM peut être soutenue par plusieurs modèles
génériques de chaîne de valeur. Ceux-ci permettent de rencontrer plu s efficacement les besoins du
client et les segments spécifiques du marché sans les coûts liés à la pure personnalisation.
On reconnaît donc que dans la construction résidentielle on trouve un niveau élevé de participation du
client. Cette relation est importante et la personnalisation est souvent un pré-requis de tout modèle
d’affaires en construction résidentielle. Dans la poursuite de la PMM, il reste à voir les conditions du
développement de la modularité.
4. La modularité en construction résidentielle
La modularité peut être vue comme étant l' aspect critique pour l’atteinte d’une p roduction de masse
sur mesure. Duray et al. (2000) indiquent que la modularité permet à une partie du produit d' être
fabriquée en modules standard avec des techniques de production de masse alors que la d istinction du
produit est réalisée par l a combinaison ou la modification des modules. Le fait que des pièces ou les
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 10
modules sont standardisés permet de réaliser l e b as coût et la qualité constante l iés à une fabrication
répétitive.
Les entreprises de la préfabrication en constructi on résidentielle peuvent tirer des économies de la
portée des systèmes de production en développant les processus qui facilitent la production d' une
variété de modèles en utilisant les mêmes intrants d’équipements et de matériel. Ainsi, un e gamme de
produits est réalisée sur la même ligne alors qu’autrefois, des li gnes différentes de production
auraient été exi gées. Barlow et al. (2003) relèvent que dans certaines industries manufacturières, la
standardisation a été un préalable pour réaliser de tels développements, et faciliter :
- l’interchangeabilité cohérente et complète des pièces;
- la simplicité de connexion d’une pièce à une autre;
- les mêmes systèmes utilisés par le processus de fabrication, conduit par l'épargne de coûts
d' assembla ge;
- la prévisibilité des produits et des processus.
Il y a une nécessité pour la création d’un produit unique et personnalisé dans la construction
résidentielle et l' utilisation de pièces standard ne doit pas limiter la portée des innovations de
conception. Les avantages principaux liés au développement de la standardisation pour la conception
sont (DTI, 2003):
- une prévisibilité améliorée résultant d’une demande plus ferme en produits finis et
composants et d’un plus court délai d' ex écution ;
- l’amélioration de la fiabilité des produits ;
- l’amélioration de la qualité ;
- amélioration des systèmes et processus ;
- réduction du gaspillage des matériaux ;
- facilitation de la maintenance et du recyclage des matériaux.
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 11
5. Le développeme nt de produits pour la production de masse sur
mesure
Les entreprises qui souhaitent être compétitives sur les marchés dans lesquels le choix du client est
prioritaire doivent penser systématiquement à l' organisation de tout le processus de standardisation
afin d’obtenir la modularité.
L' ap proche par plateforme au développement Touch R7 571G Acer 6 Digitizer 15 LED IPS 571 Screen ASPIRE For Assembly LCD R7 qwRp7IIde produits, t elle que suggérée par Robertson et Ulrich
(1998), constitue une manière de réaliser la production de 050 US Tabor Pointed 8 Boots Tahari Black Dress Toe masse sur mesure (PMM) puisqu’elle
permet d’atteindre des niches de marché avec des produits fortement différenciés, livrés à moindre
coût et en un plus court temps sans consommer excessiveme nt de ressources. Une plateforme est
définie par un ensemble d e ressources qui sont partagés p ar un ensemble de produits. Ces ressources
peuvent être divisés en quatre catégories :
- les composants - les pièces d'un produit, les configurations et outils nécessaires pour le
produit ;
- les processus - l'équipement pour faire des composants ou assembler des composants en
produits et les procédés de production et le réseau de valeur associés au produit ;
- la connaissance -- le savoir-faire, les applications de technologie, les techniques de
production, les modèles mathématiques et les méthodes d' essai ;
- les gens et les relations—les équipes, les r050 Dress US Tahari Tabor Black 8 Toe Boots Pointed elations entre membres d'équipe, les rapports entre
l' équipe et l' organisation, et les rapports avec les réseaux des fournisseurs.
Pour planifier la plateforme de produits les auteurs suggèrent trois phases : la planification du produit
et de ses procédés ; la planification d es attributs de différentiation perçus par les clients ; la
planifications des éléments com muns perçus dans le système de production. Les trois plans doivent
permettre ex plicitement un degré élevé de cohérence entre la stratégie de produit, le posi tionnement
concurrentiel et la conception de produits. Le but de la planification d e plateforme est de réaliser la
concordance entre les trois plans.
Ces auteurs stipulent qu’en planifiant le partage des composants et des procédés de production s ur
une même plateforme de produits, les compagnies peuvent développer des produits différenciés
efficacement, augmenter la fle xibilité et l’agilité de leurs processus de fabrication, et prendre des
parts de marché plus aggressivement que leurs concurrents qui développent seulement un produit à la
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 12
fois. Le partage des composants entre produits diminue les i nventaires de production et en pièce de
rechange, et se traduit par un meilleur niveau d e service et des coûts inférieurs de servic e. Un autre
avantage est le risque réduit résultant d’un investissement inférieur pour chaque nouveau produit
d' une pl ateforme
En matière de construction une telle approche a été proposée par Friedman et Coté (2003). Ils relatent
que leur approche de standardisation intégrant les techniques de construction, les nouveaux matériaux
et composants préfabriqués et l’avancement technologique de l’outillage ont fortement simplifié les
travaux sur les chantiers. Selon eux, la préfabrication de certains composan ts structuraux a contrib
à la flexibilité des espaces intérieurs. Les fermes de toit préfabriqués en usine et les nouve aux
systèmes de solives e t de poutrelles, beaucoup plus légers et de portée plus grande, ont réduit la
nécessité de murs porteurs et p ermis une plus grande souplesse dans l’organisation du logement et
dans l’intégration des conduits de p lomberie et d’électricité. De plus leurs systèmes d’ancrages et de
jonctions métalliques ont augmenté l’efficacité et la rap idité d’assemblage. En agissan t de façon
structurale, l’enveloppe d’une maison permet la mobilité des cloisons intérieures à un p oint tel qu’ils
envisagent dans un fu tur rapproché la possibilité q ue le client puisse se procurer des partitions
intérieurs aussi aisément que de l’ameublement. La qualité él evée des divers systèmes et composants
sur le marché québécois, combinée à l’efficacité de la production industrielle et à la simplicité des
méthodes et systèmes de construction, créent un contexte favorable à l’exportation.
Dans leur étude, Friedman et Côté (2003) ont tenté de mettre au p oint un processus industriel de
préfabrication misant sur les avantages de leur concept de maison évolutive à coût abordable. Leurs
critères d’optimisation visaient un design architectural adapté aux préférences des acheteurs, la
normalisation modulaire pour la préfabrication et des facteurs techniques. Leur adaptation devait
apporter une f lexibilité suffisante pour les constructeurs et des économies de production pour les
manufacturiers. Ils ont atteints ces deux objectifs par la c réation d’une vaste série d’options de
configurations du logement à partir d’un petit nombre de composants standard simples. Cette
stratégie, selon leurs essais, permet la préfabrication de masse des éléme nts tout en offrant une
diversité de configurations intérieures, réalisables directement sur le chantier.
6. L’intégration technologique des entreprises ma nufacturières
Les technologies sont une partie essentielle de l’en treprise manufacturière. A ujourd' hui, les réseaux à
grande vitesse permettent à des fabricants de produire efficacement et d’a ppliquer une vaste qu antité
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 13
d' in formations nécessaires pour concevoir, produire, et li vrer leurs produits. De telles technologies de
l' infor mation, selon le IMTI (2000), aident des entreprises manufacturières à:
- traduire les besoins des clients en conception de produits et en exigences de fabrication;
- implanter des nouveaux concepts et technologies dans les lignes de production;
- communiquer avec des clients, des associés, et des fournisseurs;
- contrôler des activités d’ingénierie et de production distancées et fortement distribuées;
- planifier, programmer et gérer des ressources (la main-d'oeuvre, les matériaux, et
équipements) pour soutenir des opérations de production;
- fournir des systèmes de support à la décision sur la gamme complète des opérations de
fabrication;
- distribuer et fournir un service continu pour les produits livrés.
Selon Ra ymond et Menveill (2000) : " la PME manufacturière et technologique est appelée à
atteindre la qualité totale de ses produits et services, à effectuer la réingénierie de ses processus
d’affaires et à gérer sa chaîne de valeur et sa chaîne logistique US Pointed Black Tabor 050 Dress Tahari 8 Toe Boots dans une optique d’intégration; or,
cela n’est r endu possible que par l’implantation de systèmes inter fonctionnels et inter
organisationnels intégrés à ba se de TIC et de technologie Web (ex. de logistique intégrée) dont
l’adoption doit être envisagée et planifiée stratégiquement ."
Ces auteurs situent des tendances stratégiques dans : des progiciels de gestion de t ype E RP
("enterprise resource plannin g") couvrant toutes les fonctions de l ' entrepris e et intégrant l e commerce
électronique (CÉ) inter-entreprises; un e infrastructure technologique po ur des réseaux d' entreprise
(TIC-technologie de l’information et des communications, inforoute et WEB) où l' échange de
données informatisées (EDI) à base de transactions normalisées et l' échange i nterentreprises de forme
plus ouverte (XML- extended markup language) s' intègre à des systèmes internes de l' entreprise. Leur
étude présente plusieurs m odèles d' affaires électroniques qui se dis tinguent en fonction des degrés
d' in tégration fonctionnelle et du degré d' innovation.
Broadbent et W eill (1997) se sont penchés sur le contexte stratégique d es entreprises et sur les
moyens cessaires p our déterminer les infrastructures technologiques qui permettent l' atteinte des
buts de l' entreprise et ass urer son positionnement concurrentiel. Ils proposent d' utiliser des principes
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 14
directeurs pour le déploiement des t echnologies de l' information (TI) d ans l' entreprise. Ces principes
permettent d' identifier l' o rientation de l' entreprise par rapport aux éléments suivants:
- Les tendances du secteur industriel dans le déploiement des TI. (dominant, co-dominant, ou
suivant des standards);
- l'utilisation des transactions électroniques;
- l'interconnexion et partage des données au sein de l'entreprise;
- l'interconnexion et partage des données avec les partenaires de l'entreprise étendue
Gélinas et B igras (2000) ont analysés les caractéristiques et les spécificités de la PME à l' égard de
l' inté gration lo gistique d es P ME. L' inté gration logistique co nsiste à re connaître les interdépendances
entre les composantes d e la chaîne logistique et à mettre en place les mécanismes permettant
d' accroître la vélocité des flux physiques et informationnels et de synchroniser la demande avec
l' off re tout en assurant la gestion des transactions. Ils constatent que le s pressions en faveur d' un
système intégré dans les PME proviennent principalement des grandes entreprises. Plusieurs facteur s
de succès des mécanismes d' intégration lié au système d' information d es P ME ont été r ecensés :
l' é change de données info rmatisé; l' automatisation, l' informatisation et la précision de l' information
concernant la produ ction; la planification des besoins matières ( MRP); la gestion des stocks;
l’estimation de la demande. Les auteurs relatent que le lien entre l' Black 050 Pointed US Toe Boots Tahari 8 Dress Tabor utilisation des technologies de
l' infor mation et la taille des entreprises met en é US Pointed Tahari Black Tabor 8 Toe Dress Boots 050 vidence le manque de re ssources de certaines PME
pour la gestion de l' i nformation en vue de l' intégration logistique.
7. L’intégration technologique en construction
En considérant l’avancement de l’utilisation des technologies pour la PMM d ans le s ecteur
automobile et de la construction en acier l’on utilise la robotisation et les équipements à contrôle
numérique, Gibb (1999) constate que les technologies de fabrication demeurent peu adoptées par le
secteur de la construction en général:
Some see this use of the same technology 050 Dress Toe Pointed Boots US Black Tabor Tahari 8 and similar work methods as an advantage, in that
traditionally trained operatives are familiar with the techniques, which have been tried and
tested. However, this misses the point, which is that in order to reall y benefit from off-site
fabrication, project teams and the industry at large must change their processes and star t to
treat off-site fabrication as a proper manufacturing process. This need not lead to boring
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 15
monotonous projects, a s the other sectors of industry have moved awa y from identical repetition
some time ago, preferring mass customization to mass production .”
Les récents développements de l’informatique industrielle bouleversent pro fondément la conception,
le procédé, la fabrications et le suivi de production dans diverses industries.
En construction réside ntielle, les logiciels d’estimation, de dessin et d’ingénierie permettent une
économie du temps et une plus grande précision. En plus des marteaux à air comprim é et des scies à
angles multiples, des machines à commande numérique p ermettent la fabrication de composants
selon une qualité constante et avec une rapidi té d’exécution supérieure au travail de l’artisan
(Friedman et Côté, 2003) . Ceci n’est qu’une partie des fonctions potentielles de la technologie. Le
dessin et la fabrication assistées par ordinateu r (CAO / FAO) impliq uent l' intégration et la
coordination d' in formation dans plusieurs secteurs fonctionnels d' une organisation.
D’abord tr ès liée à l’automatisation, la fabrication assisté par ordinat eur (FAO) se rapproche
aujourd’hui de l’exécution et permet de l’optimiser. Pour plusieurs manufacturiers, la FAO se
concentre initialement sur la fabrication. Les autres fonctions sont par la suit e liées à la fabrication.
D' autres y rattachent l ' intégration de toutes les opérations d ’ingénierie et de fabrication, les fonctions
d' af faires et les autres activités principales d’une organisation. Dans ce dernier contexte, la FAO peut
être considér ée comme une organisation logique de Light Brake 2016 2008 Fit LED Ford Chrome Duty Lamp Super Tail Housing Smoked SOvfwqxCvdifférentes technologies, production et fonctions
de marketing/support da ns u n système inté gré par ordinateur. On parlera alor s de m anufacturation
intégrée par ordinateur (Computer Integrated manufacturing CIM).
Le passage vers le CIM n' est pas une question purement technologique mais plutôt une manière
d' emplo yer la technolo gie. C' est une combinaison de systèmes et de technologies conçus pour
intégrer les do nnées et l' information des fonctions d’affaires, de technologie, de fabrication et de
gestion (Hannam, 1997). Cette intégration facilite la prise de décision, la réduction des temps de
production et la communication a méliorée à l’intérieur d' un e orga nisation. Pour la fabrication, el le
offre une opération améliorée des systèmes de fabrication et un contrôle amélioré des machines, des
processus, de la manutention et de to ut équipement automatisé menant à l' amélioration de
productivité, de la qualité et de la fiabilité pour la future rédu ction des coûts. En permettant la
réduction des temps de mise en route et l’exécution rapide de plans de production conçus par
ordinateur également, la CIM donne l’agilité nécessaire à la fabrication de la grande variété de
produits requise par la PMM.
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 16
Secor (2000) présente u ne étude de l ' in dustrie de la construction au Québec il est question de la
mutation des p rocessus de co nstruction. Cette étude mentionne que les nouvelles technologies ont
généralement renforcé l' importance de la fonction design au détriment de la fabrication. Les
nouveaux outils devraient offrir plus de choix aux cli ents tout en standardisant davantage
l' asse mblage. Considérant l' importance de coordonner et intégrer des lots de travaux répartis entre
plusieurs entreprises, l e développement et l' utilisation de systèmes d' information deviennent
prédominants pour l' amélioration des processus de construction. L' échange d' information en temps
réel sera au coeur des meilleures pratiques, résultant en bénéfices en matière de coûts, délais et
qualité.
Beaudry et al. (2001) in diquent que l' industrie canadienne de l' architecture, de l' ingénierie et de la
construction (AIC) comporte q uatre caractéristiques qui lui permettent de profiter de solutions de
technologie de l' information, soit :
- le volume élevé d'échange d'information à tous les stades;
- la complexité de l'information, y compris les produits, services, calendriers, etc., tous assortis
de normes minimales;
- les flux d'information unique attribuables au fait que chaque projet est fait sur mesure du
début à la fin;
- la fragmentation des participants, allant de grandes sociétés internationales à de petits
fournisseurs régionaux, ayant tous des capacités et d es intérêts très différents, à l' échelle de
l' industrie et pour presqu e chaque projet.
En 1999 et au début de 200 0, ils ont ob servé une explosion de l' application d' Internet à l' industrie de
l' A IC. La plupart des modèles d' affaires et technologiques sont axés sur la création de portails
centraux comme point de départ pour la fourniture d' une variété de produits et de services. E n
particulier, l' essentiel des efforts a ét é consacré à des activités à l ' échelle de l' industrie et presque
aucune d' entre elles n e bénéficie du soutien des associations commerciales et des o rganismes
connexes, soutien qui, à leu r avis, est nécessaire pour obtenir la crédibilité et l' acceptation voulues. Il
faut constater toutefois que les constats de Beaudry et al. (2001) s’appliquent plus aux grands travaux
de construction et qu’ils nécessiteraient des adaptions pour l’i ndustrie de la préfabrication des
maisons.
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 17
8. Le développement des systèmes d’information manufacturière
La technologie de l' information demeure une épée à deux tranchants. Elle fournit les moyens au x
entreprises manufacturières d ’apprécier les avanta ges d’outils et de techniques avancés, telles que la
simulation, la modélisation, et la robotique. Elle pousse également à toujours intégrer plus
rapidement de nouveaux concepts de technologies de fabrication.
Le IMTI (1 999) constate que l’éventail grandissant de systèmes technologiques d’un e industrie à
l’autre cause de la dispar ité et de l' incompatibilité li mitant sévèrement la capacité des fabricants pour
l’intégration (standard d’interface), l’application (standard de design) et l' interopérabilité (standard de
processus). Pour contrer ces effets, le IMTI envisage des standards et des systèmes qui assureront une
opération de type Plug and Play depuis la pièce jusqu’à la gestion d' entreprise. Il en découlera :
- une réponse aux clients améliorée; un partage sans obstacle des données techniques avec les
partenaires;
- une plus grande fidélité des estimations et des planifications quant aux coûts de
développement et de fabrication ;
- un délai d'accès au marché plus court ;
- une plus grande efficacité de l’utilisation du capital.
En éliminant les coûts énormes d ' un e intégration traditionnellement manuelle, les fabricants réduiront
leurs coûts d' infrastructure technologique; il s seront en mesure d’intégrer rapidement des opérations
avec de nouveaux partenaires et fournisseurs, pour poursuivre des opportunités diversifiées.
Les développe ments du IMTI (2000) en systèmes d' information sont o Tabor US Toe Boots 8 050 Tahari Dress Black Pointed rientés sur l' accomplissement
des entreprises manufacturières totalement intégrées et reliées ensemble, où:
- Chaque fonction de l'entreprise a accès en temps réel à toute l'information nécessaire pour
exécuter ses fonctions et réaliser ses buts
- Toutes les données et l’information sont instantanément utilisables, indépendamment de
l' application
- Tous les processus sont continuellement optimisés pour le meilleur équilibre de la vitesse, de
la performance, et de la qualité
- Les problèmes sont anticipés et résolus avant qu'ils influencent les performances
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 18
- Les opportunités sont exploitées à pleine capacité.
Pour le processus de conception l e IMTI (2000) envisage des s ystèmes qui automatisent totalement le
processus pour la production basés sur les commandes directes de client, aussi bien que des s ystèmes
distribués qui mettent en application entièrement les concepts du développement i ntégré de produit et
de processus (DIPP). Ces concepts du DIPP créent le produit et la concepti on des composants, ils
produisent également la planification de fabrication, d’assemblage, et de tests, l es programmes pour
les machines à commande numérique par ordinateur (CNC), les p rogrammes Boots Tabor Toe Dress Pointed Black 8 Tahari US 050 de con figuration pour
les machine, etc. exigés pour traduire la conception en produits livrés.
Ces systèmes de conception se bâtissent, à un plus ou moins grand degré, sur:
- Des bases de données et des structures de données communes qui fournissent toutes les
informations nécessaires pour so utenir le pro duit dans t out son cyc le de v ie, y compris la
conception, la performance, les s ystèmes manufacturiers, les données 8 US Toe Pointed Tabor Dress Black 050 Boots Tahari de mise en production,
d’opérations et de finances, ainsi que l' infor mation de maintenance.
- Des architectures, modèles, cadres, et terminologie standards qui définissent les processus de
conception et les systèmes d' infor mation relatifs d' une façon cohérente et extensive
- Des outils de conception en module et des composants de systèmes de type Plug-and-Play qui
permettent à des utilisateurs de facilement mettre en application ou modifier des fonctions
appropriées
- Des définitions ou modèles standard qui facilitent le partage et l'échange d'information sans
anicroches parmi des outils de conception
- Une utilisation des approches feature-based et object-based à la définition des produits et des
processus
- Une utilisation des technologies de modélisation et de simulation pour soutenir le prototypage
virtuel et physique rapide, et de s interfaces e n forme de tableau de bord permettant aux
ingénieurs d’optimiser des conceptions
- Une utilisation répandue de l'internet pour partager l'information, les outils de conceptions, et
permettre la gestion de ré seaux sécurisés qui facilitent l' opération efficace d es équipes de
conception géographiquement dispersées
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 19
- Des bases de données, systèmes de conception, et modules logiciels qui ont été développés,
examinés, et validés pour réduire au minimum des coûts et des risques d' ex écution.
9. Développement des systèmes d’information en constr uction
Les différents fourn isseurs de logiciel se sont traditionnellement concentrés sur différentes tâches
menant à des îlots d' automatisation pas ou peu intégrés. Pour réaliser la vision d' un processu s
entièrement intégré et en g rande partie automatisé e n construction, une suite simple de logiciel
enjambant le c ycle entier de la conception, fabrication et installation apparaît nécessaire. Étant donné
l’étendue des activités qui devraient être soutenues (par ex emple planification, estimation, dessin,
ingénierie, lancement d e production, suivi des coûts, opération des équipements à commande
numérique), une approche plus réaliste est de faciliter le partage efficace d' information entre les
applications isolées.
Le NAHB (2002) met en évidence que l’industrie de la construction reconnaît le besoin d’un langage
commun pour les applications technologiques. Comme l a majeure p artie concerne la construction
commerciale, l’association américaine de la construction résidentielle reconnaît qu’un certain
transfert technologique serait bénéfique à son secteur. Parmi les avancées retenues par cette
institution citons :
- Deux projets de International Alliance for Interoperability (IAI) dont celui des Industry
Foundation Classes (IFCs) qui détaille la méthode pour représenter électroniquement les
composantes et les processus ; et celui de aec-XML (architecture, engineering and
construction-E xtensible Markup Language), qui établit un protocole d’échange pour des
logiciels disparates ;
- Le projet ConstructionZone.com qui offre de l’information sur les produits en ligne suivant
un schéma en XML partagé entre clients et manufacturiers ;
- ProDealer Exchange (PDX), fondée par des distributeurs de bois structuraux, utilisant aussi
un schéma XML ;
- Le National Institute of Building Sciences, en collaboration avec l’American Institute of
Architects (AIA), Construction Specifications Institute (C SI), et le U.S. CAD/GIS
Technology Center, pour développer un standard d’utilisation de CAO ;
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 20
- Le OpenDWG™ Alliance pour promouvoir les fichiers de format DWG, de Autodesk comme
un format ouvert et standard pour l’échange de l’information en CAO.
Agbasi et al, (2002) citent un certain nombre d’initiatives visant le développement des solutions
d' in tégration dans toute la chaîne d e valeur de la construction. Le déploiement de leur projet est basé
sur la standardisation des composants, des proce ssus et plus particulièrement, l' information sur l es
produits. Une fois combinés avec le logiciel appr oprié, les modèles d e produits sont vus comme de
puissants catalyseurs pour jeter un pont sur la fragmentation de cette industrie. Une réussite
inattendue de ces recherches a été selo n eux la vision d’une construction intégrée par o rdinateur
émanant de l’application de processus manufacturiers à l’image d’autres industri es manufacturières.
L' ess ence de la construction intégrée est la capacité pour différents professionnels de partager
l' infor mation de projet en accédant à un e plate-forme de données centrales ou en échangeant des
données électroniquement. En raison d’implications plus larges pour l' industrie, l e contexte
international concernant la standardisation de l' information leur apparaît central
Dans une perspective internationale, le International Alliance for Interoperability (IAI, 2004), a été
lancée en 1995 d ans le but de réaliser l' interopérabilité des logiciels à travers dans l' industrie de
d' A IC et de la gestion de bâtiments. La mission était de définir, rédiger et implanter les spécifications
de produits pour partager des données dans tout le cycle de vie d’un projet, globalement, à travers des
disciplines et leurs applications techniques. Avec une portée potentielle qui enjambe tous les p roduits
et services de la constru ction, y compris structures, portes et fenêtres, v entilation, etc, ainsi que d es
concepts abstraits tels que l' organisation et les processus, le développement d’une base de modèles de
produits ( Industry Foudation Classes (IFC)) a été vite re connu comme une tâche à long terme. Le
volet nord-américain de l' IAI a joint d' autres organismes en support pour le Enterprise Integration
Act (loi 107-277) adoptée par le Congrès américain en 2002. Cette loi autorise le National Institute of
Standards and Technology à travailler principalement avec les industries de la construction
commerciale et résidentielle ainsi que l’industrie de l’ameublement pour a ccélérer le développement
et la promotion d' échange de standards et de données électroniques dans leurs chaînes de valeurs.
Le projet FutureHome ( Wing et Atkin, 2002) a développé des systèmes p our l' analyse d e produits et
de processus adaptées au x méthodes de la préfabriquation en construction multifamiliale, et ont mené
à l a conception et à l a construction de p rototypes. La recherche a mené à de nouv eaux p rocessus de
conception et de construction, suivant la production au plus juste ( Lean manufacturing). Le projet
s' est également penché sur diverses conditions technologiques telles que les connecteurs rapides, et
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 21
des solutions d' automatisation pour la manutention et un éventail de matériau x. Le programme de
recherche a an alysé comment le produit peut être adapté aux régions à risque séismique élevé, et a
développé des lo giciels p our la conception et la gestion d' une relation client en réalité virtuelle avec
des cyber-agents pour la logistique.
Similairement, MHRA (2003) propose une vision de la préfabrication des maisons qui s' appuie s ur
l' adopti on de technologies de production nécessaire à la production au plus juste, l' automatisation et
les technologies de l' information pour augmenter son efficience. Les innovations technologiques
promues pour le desi gn et l ' ingénierie des processus sont la simulat ion des performances des
modèles, l ' utili sation d e l ogiciels d' analyse structu rale pour valider les assemblages et leu rs
composantes. Les technologies qui permettent de transmettre les changements d e d essin
d’architecture et d ' ingéni erie à la production manufacturière pour améliorer la capacité en production
de masse sur mesure.
10. Conclusion
La présente revue de littérature permet de constater que les fondements théoriques existent pou r
supporter le développement de la production de masse sur mesure dans l’industrie de la maison
préfabriquée. De la littérature générale su r la gestion des systèmes manu facturiers ressort la n écessité
d’orienter le dév eloppement futur des entreprises aut our du cl ient. De l’orientation client origine le
besoin pour la fabrication sur mesure et le besoin d’agilité dans les systèmes manufacturiers. Pour
l’industrie de la maison p réfabriquée, ces tendances posent d es défis de taille et spécifiques. Cette
industrie est opérée la plupart d u temps à flux tiré, c' est-à-dire que chaque lancement de production
correspond à une commande. De plus chaque maison, c’est de plus en plus la tendance, est conçue en
tenant compte des désirs et des besoins de chaque acheteur. C ette tendance amène de plus en plus
l’industrie de la maison préfabriquée à se situer dans le cas de la conception sur commande
(Engineering-to-order-ETO). Le cas de l’ETO e st celui qui pose les 8 Dress US Tahari Black Tabor Pointed 050 Toe Boots plus grands défis à l’entreprise
désirant s’inscrire dans le courant de la production de masse sur mesure.
Les d éfis qui se posent à l’industrie de la maison préfabriquée sont de d eux ordres principaux : tout
d’abord il faut concevoir des systèmes modulaires permettant l’efficacité en terme de coûts de
production, tout en g ardant une g rande libert é de c onception; ensuite il faut, pour les mêmes fins,
intégrer les nouvelles technologies de l’in formation et des communications (NTIC). Le
développement de systèmes modulaires pose des défis d’intégration importants, tant en termes : de
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 22
produits, incluant les matériaux, les composants et les attaches que l’intégrité de l’ensemble; de
procédés, incluant l’utilisation d’outils à commande numérique; que de pratiques de gestion. Il
semble que le catalogue électronique d e produits pourrait consti tuer un outil puiss ant autour duquel
de tels systèmes pourraient être élaborés. En ce qui concerne les NTIC, les enjeux sont nombreux.
D’abord, il importe de maîtriser la complexité intrinsèque de c e secteur industriel on doit pour
chaque produit, concevoir les plans d’architecture et d’ingénierie, tout en maîtrisant les coûts, délais
de livraison et la qualité, comme dans n’importe quelle autre entreprise. La question des standards
d’échange d’information entre outils disparates apparaît centrale dans ce contexte. La capacité
d’échanger des informations entre de nombreux p artenaires de réseau, souvent fort éloignés les uns
des autres apparaît également d’importance cruciale.
Il importera pour l a suite du projet, de tracer le portrait des pratiques actu elles de l’industrie
canadienne de la maison préfabriquée en ce qui concerne ces enjeux . Comment l’industrie arrive-t-
elle à ce jou r à fabriquer sur mesure un prod uit de qualité à coût compétitif? A-t-elle entrepris les
efforts de conc eption de systèmes modulaires permettant de fabriquer agilement une grande variété
de produits à coût compétitif? Comment utilise-t-elle les technologies de l’information et surtout
comment les intègre-t-elle dans ses processus d’affaire à l’interne comme d Toe 8 Pointed Dress Boots Tabor 050 Black US Tahari ans son réseau d’affaire?
Les réponses à ces questions permettront de t racer la v oie des tâches auxquelles devront s ’atteler tant
l’industrie elle-même que les acteurs impliqués en support dans le développement de solutions
novatrices, en route vers une meilleure com pétitivité et une solide position concurrentielle pour
conquérir les marchés mondiaux de la construction résidentielle.
11. Bibl iographie
Agbasi, E., C. Anumba, A. Gibb, A. Kalian, A. W atson. 2002. Computer-Integrated Manufacture
road map for the cladding sector . CIMclad project: report 7. ressource électronique:
http://www.cae.civil.leeds.ac.uk/current/cimclad
Barlow, J., P. Childerhouse, D. Gann, S. Hong-minh, M . Naim, et R. Ozaki. 2003. Choice and
delivery in housebuilding: lessons from Japan for UK hous ebuilders. Building research &
information Vol.31(2), p.134–145
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 23
Beaudry, P., Aitken G. et P. Sandiford. 2001. Plan stratégique visant à promouvoir les affaires
électroniques dans l'industrie canadienne de l'architecture, de l'ingénierie et de la construction .
Industrie Canada. Ressource électronique
http://strategis.ic.gc.ca/epic/internet/inee-ef.nsf/vwGeneratedInterF/ee00496f.html
Broadbent M. et P. Wiell. 1997. Management by maxim: How business and IT managers can create
IT Infrastructures . Sloan Management Review, Spring 1997.
Chandra, C. et A.K. Kamrani. (2003). Knowledge management for consumer-focused product
design. Journal of intelligent manufacturing, Vol.14 p.557-580.
CST (Conseil de la science et d e la technologie). 2003. Bâtir et innover : Tendances et défis dans le
secteur du bâtiment . Mémento Sainte-Foy, 33 p., ressource électronique
http://www.cst.gouv.qc.ca/ftp/CSTBatirInnoverMemento.pdf
DTI (Departement of Trade and Industry), 2003. Factsheet on standardisation and preassembly.
Construction Best practice. Government of United Kingdom. 3p.
Duray, R., P.T. Ward, G.W. Milligan, et W .L. Berry. (2000). Approaches to mass customization:
configurations and empirical validati on . Journal of Operations Management, Vol.18, (6), p. 605-
625.
Friedman, A. et M. Côté. 20 03. Maisons à coût abordable et communautés viables. Projets d’une
décennie de transition . Société d’habitation du Québec. 187p.
Gélinas, R., et Y. Big ras. 2000. Les caractéristiques et les spécificités de la PME: favorables ou
défavorables à l’intégration logistique ? Cahier de recherche 00-21, Institut de recherche sur les
PME. Université du Québec à Trois-Rivière. www.uqtr.uquebec.ca/INRPME/
Gibb, A.G.F. 1999. Off-site fabrication: prefabrication, pre-assembly and modularisation. New
York, John Wiley & Sons Inc., 262 p.
Hannam, R. 1997. Computer Integrated Manufacturing: From Concepts to Realisation. Boston,
Addison-Wesley, 270p.
IAI (International Alliance for Interoperability). 2004. A Short History of the IAI and the IFC
Information Model . Site Web: http://www.iai-international.org/iai_international/
IMTI. 1999. Intelligent Controls for Continuous Processing. Integrated Manufacturing Technology
Roadmapping Project. 46 p. www.imti21.org
IMTI. 2000. Information systems for the manufacturing enterprise. Integrated Manufacturing
Technology Roadmapping Project. 150 p. www.imti21.org
Système standardisé pour la production de mai sons usinées
V2W-UL5-2004-01 24
Lampel, J. et H. Mintzberg. 1996. Customizing customization. MIT Sloan Management Review Vol
38 p.21-30
MHRA (Manufactured Housing Research Alliance). 2003. Technology roadmapping for
manufactured housing . PATH - Partnership for advancing technology in housing. 34 p.
http://www.pathnet.org/sp.asp?id=1711
Montreuil, B. et M. Poulin. 2002. Demand and supply network design scope for personalized
manufacturing . Dans Proceedings of MIM 2002: 5
th
international conference on managing
innovations in manufacturing. 9p.
NAHB (National Association of Home B uilders) 2002.: Information technology to accelerate and
streamline home building . PATH Technology roadmap report. 34 p.
http://www.pathnet.org/sp.asp?id=1711
Pine II, B.J. 1993. Mass customization : the new frontier in business competition. Boston, Harvard
Business School Press. 333p.
Raymond, L. et W. Menvielle. 2000. Gestion des technologies de l'information et des affaires
électroniques dans les PME. Rapport de veille synthèse . Institut de recherche sur les PME,
Université du Québec à Trois-Rivières. 104 p. www.uqtr.uquebec.ca/INRPME/
Robertson D. et K. Ulrich. 1998. Planning for product platforms. Sloan Dress Pointed 8 Tabor 050 Boots US Tahari Toe Black Management Review, Vol.
39, (4); p. 19-31
SECOR, 2000. Étude prospective de l'industrie de la construction. Rapport. Association de la
Construction du Québec. http://www.acq.org/site2/Prov/publication/indextest.asp#publi
Schuler, A. et C. Adair. (2003). Demographics, the housing market and demand for building
materials. Forest Products Journal Vol.53:5, p. 8-17.
Wing, R. et B . Atkin. 2002. FutureHome – a prototype for factory housing. International Symposium
on Automation and Robotics in Construction, 19th (ISARC). Proceedings. National Institute of
Standards and Technology, p.173-178
Article
Full-text available
January 2006
    Demographic trends are forcing the homebuilding industry to speed up the industrialization process through mass customization (MC). Our survey of companies in the sector of factory-built timber frame homes shows that data processing for the prefabrication of houses and their structural components comprises many iterations which generate a bot- tleneck at the technical design function.... [Show full abstract]
    Article
    January 2008
      Various types of connections configurations are used in the assembly of prefabricated walls panels on site. This process is performed with insufficient knowledge of the structural performance of the assembly. To analyse the behaviour of interconnected prefabricated panels forming a wall, monotonie and cyclic racking (in-plane) tests, were carried out on full-size assemblies composed of two... [Show full abstract]
      NERO KAPPA BASIC OLD CSA KV29 SHADOW 2015 ABS JET 750 CASCO VT RC50C OPACO 2010 BIqqZg
      Toe Black Pointed Tabor Boots 050 US 8 Tahari Dress qax7SU
      163258478847
      Seller assumes all responsibility for this listing.